Rue Duguay-Trouin

 Villa Massart

 Maison Forestière

 

 

La rue Dugay-Trouin portait le nom du corsaire français René Trouin, Sieur du Gué, dit Dugay-Trouin, né à Saint Malo en 1673 et mort en 1736.
 

 
 Sur le plan Bret-Leuzinger de 1959, la rue Duguay-Trouin prolongeait la rue Mac Mahon après le ravin de Tanout vers le quartier des Dunes. Mais en réalité il n'y avait pas de pont qui permettait cette continuité. Il y avait juste un étroit passage qui supportait l'adduction en eau potable construite dans les années 30 qui allait de Tanout vers Founti qui était utilisé pour les courses de moto et passage de cyclo-cross, le vélo sur l'épaule.
 

 
 


De fait, la rue Dugay-Trouin, dont on ne se souvient si elle était bitumée, partait du Quartier Evesque entre la rue Jacques Cartier et la rue Duquesne pour longer la partie arbustive des dunes en direction de l'Oued El Haouar, le long de la zone "Difandi" (Défense de couper les arbres, d'allumer du feu, de ramasser les branches tombées et de jeter des ordures de toutes sortes).
De 1955 à 1960, les scouts d'Agadir et de Yachech empruntaient fréquemment cette piste le dimanche pour aller camper dans la forêt.

 
En pratique pour passer de la rue Mac Mahon à la rue Dugay-Trouin, il fallait aller à la "Réserve", traverser l'embouchure, prendre une piste large mais non bitumée qui passait près de la Maison Forestière puis près de la Villa Massart pour aller jusqu'à la rue Duquesne.
 

 

La rue Dugay-Trouin desservait les puits de Tanout (Station de pompage), longeait les dunes, puis remontait parallèlement à l'Oued El Haouar pour rejoindre l'avenue du général Leclerc vers la route d'Inezgane.