Immeuble Bellavista

 Rue Sadi Carnot

 Rue Hubert Giraud


Immeuble Bellavista

 

 

Cet immeuble de la "Belle-Vie" ou plutôt de la "Belle-Vue", très élégant, avait un pied dans la rue Hubert Giraud et un autre dans la rue Sadi Carnot.

Un grand escalier reliait le bas de l'immeuble rue Thiers à la rue Hubert Giraud vers l'hôtel Marhaba et l'avenue Nicolas Paquet.
 

Il fut un des plus beaux fleurons des immeubles de la Ville Nouvelle.
Son ossature de béton était esthétiquement remarquable.  

L'immeuble de 5 étages ressemblait à une proue de navire.
La vue à chaque étage était superbe sur la baie, le soleil rayonnait à volonté sur des loggias prévues à cet effet.

  Au rez-de-chaussée, les magnifiques vitrines de "Souss-Corporation" (Fargo, Plymouth, Hillmann, Chrysler, Mack, cars Chausson) exposaient des automobiles de luxe.

 
 

Parmi les occupants de l'immeuble :

 - Christine de Saint Léger
directrice du Conservatoire de Danse et de Musique d'Agadir professeur de piano et de danse occupait le rez-de-chaussée de l'immeuble.

- Mohamed Guessous,

- L'appartement du dernier étage qui était occupé par Georges-Victor Giorgetti, agent honoraire de la Cie Paquet et administrateur de biens (5ème étage), avait en avancée une grande terrasse aménagée panoramique.

 

 

 Au cours du séisme, l'immeuble Bella Vista fut complètement détruit.