Taçoukt N'Goulma
 
 



 
Goulma signifie originaire de Alma, village sur la route d'Imouzzer des Ida ou Tanane.
La rue Goulma (Taçoukt N'Goulma) prenait son départ dans la rue Châaba pour s'élancer vers la colline, parallèlement à la rue Illala.

Dans les années 40, elle n'était construite que d'un seul côté, celui de la rue Illala.
C'étaient au départ des petites maisons basses et blanchies à la chaux, une porte à droite et deux fenêtres sur la façade, un patio au milieu. Elle n'était pas asphaltée. On pouvait voir des tas d'adobes et des euphorbes (saucissons épineux) au bord du ravin en contrebas.
 


 


En 1953, les maisons avaient pris un étage, un trottoir sur le devant, de l'asphalte sur la rue.

Des anciens affirment que la première école Bosc se trouvait à l'angle des rues Goulma et Illala.

 
 
 

 

 

Par la suite des immeubles se construisent côté ravin.

La fabrique de pâtes alimentaires "La Kasbah" (Amaru et Criscuolo), surnommée "La Vermicelle", faisait l'angle des rues Goulma et Châaba en 1953.
Elle se trouvait au Quartier Industriel en 1960.