Taçoukt N'Doukkali
 
 


La longue rue Doukkali (Taçoukt N'Doukkali) s'étirait entre la rue de la Mosquée et la rue des Carrières, croisant les rues Mesfioui, M'Zali, du Fondouk et Châaba.
Sa particularité était de longer une partie de l'école musulmane de garçons, parallèlement à la rue Tamri.
Plusieurs petits cafés maures et restaurants artisanaux y étaient établis dont celui d'Addiche, le vendeur de soupe talkhcha n'ibawn, soupe aux fèves, à l'huile d'olive et au cumin, saicouc, couscous au petit lait.
Les enfants jouaient aux billes dans cette zone qu'on appelait le trou.
Le nom de Doukkali évoque celui de la riche région connue sous le nom de Doukkala (signifiant Basses Terres en tamazight) qui occupait autrefois un vaste territoire limité par les Chaouia au Nord et à l'Est et s'étendait au Sud jusqu'à l'oued Tensift, comprenant entre autres les Abda, les Ahmar, les Rehamna et les Seraghna.