Présentation de la rue Chaptal

 Description

 Après séisme


Rue Chaptal
Rue Moussa Ibn Noçaïr (après le séisme)

 Conserveries d'ARMOR

 COMAN

Frigorifiques du Sud
A.Guelfi

AMIEUX-Maroc 

TASSERGAL 

Cie des AUTOBUS d'AGADIR  

Chaudronnerie du Souss 

Carrosserie Hayez 

BOMAN 

BEZIERS

FOURMENTIN

 LAHLOU 

 BONNESCAT

Conserveries de LA BAIE

TRUCHETET-TANSINI-DODIN

Carrosserie Garcia

 
La rue Chaptal était avec la rue Appert une rue importante de conserveries et d'entreprises du Quartier Industriel.


Elle portait le nom de Jean-Antoine Chaptal, comte de Chanteloup (1756-1832) médecin, chimiste et homme politique français. Son nom figure sur la liste des 72 noms de savants inscrits sur la tour Effel. Il participa à la création de l'École des Arts et Métiers avec messieurs Berthollet, Laplace et Monge. Il écrivit un traité d'œnologie et de viticulture et mis au point le procédé de chaptalisation du vin.

À la fin des années 50, la rue Chaptal reliait la rue Berthollet à la rue Turgot après avoir croisé la rue Olivier de Serres. Jusqu'en 1953-4 elle s'arrêtait rue Olivier de Serres. Initialement son prolongement devait porter le nom de Michel Chevalier (plan de 1949).
 


 
 
Après le séisme, la rue portera le nom de Moussa Ibn Noçaïr (640-716), le grand conquérant arabe du Maroc de Tanger au Dra, qui fut à l'origine de son islamisation, gouverneur de l'Ifriqiya pour le compte des Oméiyades de Damas. Ses fils obtiendront la soumission du Souss en 705 (Ch. A. Julien, Histoire de l'Afrique du Nord, p. 538).
 
 

De 1949 à la fin des années 50, la rue Chaptal comptait une dizaine de conserveries :

 
  • Conserveries d'ARMOR
  • COMAN
  • PCM
  • FRIGO du SUD (plus tard)
  • Usine AMIEUX Maroc
  • TASSERGAL (Conserveries de la GIRONDE)

 

  • PAQUET (sur le plan de 1949)
  • BEZIERS
  • FOURMENTIN
  • DUPONT CUVELIER (sur le plan de 1949)
  • Conserverie LAHLOU
  • BONNESCAT
  • Conserveries de La BAIE